09 octobre 2015

La génération Y : Qui sont-ils ? Et comment les atteindre ?

genY

« Bonjour, mon nom est Paula, j’ai 26 ans et je suis diplômée en administration des affaires. Je vis actuellement avec mes parents et je fais un stage dans un cabinet de conseil. J’aime voyager, faire du shopping et les nouvelles technologies. Pour être tout à fait honnête, je pense que je suis accro parce que je ne peux pas vivre sans mon smartphone ou Instagram. »

Paula pourrait être un parfait exemple de cette fameuse génération Y, mais, même si l’on parle constamment d’eux, savons-nous vraiment qui ils sont ? Comment ils pensent ? Et le plus important, quel est le meilleur moyen de les atteindre à travers des campagnes de communication ?

Lorsque l’on parle de cette génération – il s’agit des jeunes nés dans les années 80 et début des années 90 – qui sont plutôt instruits et qui ont vécu leurs premières années dans une ère de prospérité économique. Ils sont, habituellement, décrits comme impatients, un peu égocentriques, intelligents, indépendants et surs d’eux.

Ils sont entrés de plein pied sur le marché et ne sont pas faciles à satisfaire. Leur curiosité est sans limite et, pour cette raison, ils sont devenus un défi majeur pour les marques qui doivent penser à différentes façons d’aborder chacune et chacun d’entre eux. D’autant plus que, par nature, ils ne veulent pas être rattachés à une marque unique.

Concevoir des stratégies pour attirer leur attention et renforcer leur loyauté envers les marques :

#1 Les réseaux sociaux

Si l’un des ces milléniaux oublie son smartphone chez lui, il ne sera plus en mesure de partager ses aventures quotidiennes sur les réseaux sociaux, ce qui, vraisemblablement, va générer chez lui un sentiment d’angoisse incroyable. Il faut toujours garder cela à l’esprit lorsque nous concevons nos campagnes et nos stratégies qui doivent être concentrées sur le digital.

Comme nous l’avons déjà mentionné, la génération Y ne s’engage pas facilement, notamment en faveur d’une marque. C’est la raison pour laquelle la réputation de cette dernière sur les réseaux sociaux doit être infaillible. Il faut donc redoubler d’énergie et d’effort pour interagir et instaurer la communication avec cette génération sur les media sociaux, plutôt que d’investir dans d’autres formes de communication. Le fait que cette génération passe plus de temps à regarder des vidéos sur YouTube plutôt que devant la télévision en dit long sur l’importance des réseaux sociaux.

#2 Identifier les influenceurs

De nombreux milleniaux reconnaissent être totalement sous l’influence des réseaux sociaux et des influenceurs quand ils font du shopping ou en suivant une marque. Bien qu’ils soient familiarisés avec les différentes plates-formes sociales, leurs préférées restent Facebook, Instagram et Youtube. Les marques doivent donc concevoir des messages qui puissent être transmis en 140 caractères seulement ou dans des vidéos de 2 minutes, qui, si elles sont sélectionnées par l’un des plus influents Youtubers, peuvent avoir encore plus d’impact qu’une star hollywoodienne.

#3 Raconter une histoire

Lors de la préparation des campagnes de communication pour les milléniaux, il faut opter pour une approche totalement différente de celle utilisée pour d’autres cibles. Ils ne se contentent pas de consommer simplement de la nouveauté. Ils veulent faire partie de l’histoire, voir comment elle s’est construite, aller un peu plus loin … et, de ce fait, les influenceurs, le contenu de marque, les campagnes créatives et interactives sont devenus des éléments clés pour générer de la valeur ajoutée et de la spontanéité quand on aborde ce groupe. Ils ne sont pas friands des mails directs et ils n’auraient aucun scrupule à bloquer une marque qui les spamme constamment avec ses annonces.

#4 « Jamais sans mon portable »

Comme nous l’avons déjà dit, l’affinité des milléniaux avec le storytelling à travers les réseaux sociaux est une réalité à prendre en compte lors de la préparation d’une campagne. Et nous ne devons pas oublier de tenir compte de l’importance de l’outil qui leur garantit la navigation anonyme ! Ils ne peuvent pas vivre sans leur smartphone qui leur sert non seulement à se tenir informé de l’actu, mais également à faire du shopping en ligne. Ainsi, 42% d’entre eux ont déjà utilisé leur smartphone au moins une fois pour faire des achats en ligne.Il ne faut donc pas oublier d’optimiser les campagnes et les boutiques en ligne pour les adapter au format de téléphone mobile sinon c’estune occasion perdue de se rapprocher d’eux!

#5 Les vidéos

Il faut toujours inclure des vidéos dans ses campagnes si on veut attirer l’attention de cette génération puisque 98% d’entre eux regardent régulièrement des vidéos sur les smartphones. Cela permet de les cibler d’une manière différente des annonces traditionnelles et d’obtenir ainsi une plus grande adhésion. Cette génération a tendance à regarder les vidéos des produits ou des marques avant de décider quel produit acheter, mais également à suivre des entreprises sur Youtube, et à regarder leurs dernières vidéos plutôt que de lire les newsletters pour avoir les dernières informations. Puisqu’ils le font tous avec leurs smartphones, il est donc indispensable d’optimiser le contenu, de le rendre créatif et de proposer des formats court à partager sur des plates-formes influentes telles que Youtube ou Vimeo.

En conclusion, pour atteindre les milléniaux, il faut analyser leurs modes de vie et adapter nos campagnes de communication à leurs habitudes et à la façon dont ils consomment l’information car l’approche traditionnelle ne convient définitivement pas pour ce groupe. Pour cette génération qui a vécu la révolution technologique en seulement 20 ans et qui a échangés ses baladeurs pour des smartphones ou les encyclopédies pour Google, la réponse est claire : c’est à nous d’évoluer à leur rythme et de communiquer avec eux sur leurs terrains.

Adaptation de l’article très pertinent « Millennials: Who are they? And how to reach them? » par Canela PR, agence de relations presse basée à Barcelone