Media training
22 février 2019

3 conseils pour une session de media training réussie

Le media training est une prestation que de nombreuses agences de relations presse proposent à leurs clients, et qui fait partie intégrante du métier de RP ; une telle formation vient en effet compléter la stratégie de communication globale mise en place pour chaque entreprise. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un besoin récurrent : une fois « media-trainé », un porte-parole peut mettre à profit ce qu’il a appris pendant plusieurs années encore, au cours des interviews qu’il est amené à faire avec les journalistes. Néanmoins, il est crucial que chaque porte-parole d’une entreprise suive au moins un média training dans sa carrière, et, si possible, un nouveau média training à chaque fois qu’il change d’entreprise, pour se familiariser avec les nouveaux messages et habitudes de communication avec lesquels il va être amené à travailler.

De plus, il faut garder à l’esprit qu’un media training, ayant lieu généralement en début de campagne, est une opportunité pour l’agence RP de gagner la confiance de son client en mettant en avant son professionnalisme et en le confortant dans son choix de partenaire pour ses relations avec la presse.

Quels sont donc les ingrédients à ne surtout pas omettre pour organiser un media training de qualité pour son client ? OneChocolate vous partage ses bonnes pratiques et ses « petits plus » pour réussir cette opération.

Toujours identifier un objectif pour le media training

Que ce soit pour présenter un panorama complet de la presse, apprendre à votre client à parler aux journalistes, ou le placer en situation concrète, il faut impérativement qu’un media training ait un objectif défini, au préalable, entre l’agence de relations presse et son client.

De plus, pour garantir son efficacité, l’exercice doit être le plus interactif possible. Cela peut être une bonne occasion, pour l’agence RP, de calibrer les attentes de son client, mais aussi d’apprendre à le connaître et d’en savoir plus sur son rapport à la presse. Car l’un des objectifs du media training est de réussir à donner envie au client (même le plus récalcitrant) d’accepter des entretiens avec les journalistes, en lui faisant prendre conscience de la valeur ajoutée d’une interview comparée aux autres outils RP.

Par extension, le media training est une façon pédagogique de donner au client une meilleure connaissance des relations presse en général, et d’en briser les principaux mythes. Par exemple, qu’il n’est pas toujours possible de relire un article avant sa publication, ou encore que les journalistes sont soumis à certaines contraintes rédactionnelles spécifiques. Cela permet, à terme, de faciliter la communication entre les trois parties prenantes que sont l’agence, l’entreprise cliente et la presse.

Affiner et renforcer le discours de l’entreprise

Le media training est aussi l’occasion, pour l’entreprise cliente, de construire et consolider les éléments de réponse pertinents qui serviront à mener la plupart des interviews. Il est important que l’ensemble du messaging et du positionnement de l’entreprise soit clairement expliqué, consigné et surtout rappelé à chaque interview, sous la forme d’une « briefing note » envoyée au speaker, pour lui servir de base (et d’anti-sèche) lors des interviews.

Car il faut ici rappeler qu’un porte-parole ne s’exprime, en général, pas en son nom propre, mais au nom de sa société. Il doit donc être l’incarnation de cette entité, qu’il vient parfois juste de rejoindre et dont il ne connait pas toujours toutes les subtilités ou l’histoire. Le media training est une occasion de tester l’aisance du client dans la structuration et la restitution de ces messages à l’oral.

Convivialité et mise en pratique, les ingrédients clés

Un media training, c’est aussi un moment qui se veut convivial et au cours duquel l’acteur principal doit se sentir à l’aise. Une assiette de chouquettes sur la table, ou encore un mobilier pratique et confortable, peuvent apporter rapidement un sentiment de bien-être et rassurer.

Un media training peut prendre, en théorie, des formes variées, que seule l’imagination peut limiter. Mais il faut garder en tête certains « incontournables », comme un panorama de la presse mené de façon interactive (ce n’est pas un cours magistral, le client doit aussi pouvoir participer), une mise en pratique immédiate et à chaud de ce qui vient d’être dit, et enfin une session de débriefing de la prestation. Idéalement, on peut proposer au client de participer à la simulation de deux types d’entretien, un général et un plus spécifique.

Il est toujours utile de s’appuyer sur un outil visuel, comme une simulation d’entretien filmée, que l’on peut ensuite analyser et commenter en direct avec le client pour l’aider à s’améliorer. Néanmoins, une interview filmée reste une mise en situation dite « extrême », qui est assez rare dans la pratique (la plupart des interviews sont en général écrites ou téléphoniques) et qui a tendance à déstabiliser le porte-parole. C’est une façon de former le client dans l’une des situations les plus stressantes qui soient, avec le direct. De cette façon, il sera toujours plus à l’aise dans les cas plus courants de type interviews téléphoniques.

Enfin, comme tout exercice de formation digne de ce nom, un media training ne peut pas être considéré comme complet et bien mené sans s’assurer que le client en a retiré quelque chose d’utile. Pour cela, on pense au leave-behind, sous la forme d’une documentation résumant les points les plus importants abordés et les best practices auxquels il pourra se référer plus tard. La prochaine étape pour l’agence de RP ? Décrocher une interview le plus rapidement possible, pour que le client puisse mettre ses acquis en pratique. Mais no pressure comme ils disent… !

Pense-bête pour un media training client

Durée : 3-4 heures

Nombre de participants : 2 formateurs, et pas plus de 2 ou 3 « élèves »

Les indispensables :
• Présentation de la presse : types de presse, nouvelles tendances, spécificités françaises, liste des outils RP, liste des médias…
• Pédagogie de l’exercice de l’interview : techniques, pyramide des messages, savoir s’exprimer, l’attitude corporelle, points de vigilance, techniques de réponse…
• Mise en pratique : simulations de différents types d’interviews
• Débriefing de la prestation et conclusion

Elodie Buch & Xavier Delhôme